Pourquoi DMOZ ?

by

Ce qu’il y a de paradoxal, avec le plus grand annuaire de sites qu’est DMOZ, c’est qu’il s’adresse au grand public, alors que les seules personnes qui cherchent à entrer en contact avec nous, les éditeurs bénévoles, sont celles qui souhaitent que nous les référencions. Qui plus est, la plupart d’entre eux nous confondent avec un moteur de recherche (outil permettant de relier des sites à des mots, comme dans un index), alors que la fonction principale de l’annuaire est de regrouper les sites en catégories hiérarchisées (comme dans une table des matières).

La différence peut paraître subtile, certes, mais elle est pourtant aussi importante que celle qui existe entre une encyclopédie et la une de la Presse. La première souhaite donner des informations reconnues et stables dans le temps, alors que la seconde se doit de coller à l’actualité. Du coup, elles ne s’adressent pas au même public.

Malheureusement, dans cet univers cybernétique où prime encore la technicité, nombreux sont les réalisateurs de sites, professionnels ou amateurs, qui ne retiennent de nous que notre PR (PR : Page Rank. Valeur initiée par le moteur de recherche Google pour « qualifier » l’intérêt des pages webs). Du coup, ils attachent énormément d’importance à apparaître dans nos catégories, dans le seul but de gagner un lien à forte valeur.

Conséquence immédiate du phénomène, nous nous retrouvons avec des quantités importantes de demandes dans certaines sections, ce qui ralentit énormément la validation des sites sélectionnables, tout en augmentant proportionnellement les refus, le tout n’améliorant pas notre popularité auprès de la population concernée 😉 !

Je pense donc qu’il est important que tout le monde comprenne qu’un référencement chez DMOZ n’apporte pas la popularité. Nous avons dans nos pages des liens vers des sites très fréquentés, comme vers des sites déjà abandonnés (ce que nous déplorons, bien sûr) ! En fait, il faut qu’il soit clair pour tous les webmasters que des moteurs comme Google réactualisent quotidiennement leurs index, et qu’un lien, même en provenance d’un site aussi important que le notre, ne participe pas pour beaucoup dans le calcul du PR.

Comme toujours, il n’y a pas de recette miracle, et la technique ne remplacera ni le travail, ni la persévérance, et encore moins la valeur !

Publicités

5 Réponses to “Pourquoi DMOZ ?”

  1. bee_human Says:

    Les bienfaits d’une soumission acceptée dans DMOZ …

    http://www.webrankinfo.com/forum...

  2. tmeyer Says:

    Bonjour bee_human,

    et merci pour ce lien qui permettra à chacun d’avoir le ressenti des WebMasters sur : « l’influence de DMOZ sur la vie de leur site ».

    Je tiens quand même à préciser que ces témoignages proviennent d’une population de passionnés (tous nos soumetteurs ne sont pas d’aussi fervents internautes), ce qui, à mon humble avis, doit avoir tendance à faire pencher les retours du coté positif.
    Ceci dit, il est indéniable que notre référencement apporte forcément un plus, mais si le site n’a pas de qualités intrinsèques, dont la plus importante (toujours selon mon avis personnel) est une mise à jour régulière (je parle en mois !), cela ne sera qu’un feu de paille…

    Cordialement,
    TM.

  3. DMOZ blog Says:

    Pourquoi être éditeur ? (partie 1)

    De nombreuses pages ont déjà été écrites sur le statut d’éditeur, aussi, à moins que des commentaires m’incitent à aller plus loin dans ma description de ce monde particulier, je ne chercherai pas, ici, à vous le présenter. Par contre, et…

  4. bee_human Says:

    Et les feux de pailles sont effectivement légion sur le Web. Le monde du blog en est un bon exemple. C’est amusant de voir le nombre de skyblog qui se créent par jour. Et pourtant dans ce nombre, il y a des perles. Votre job est de ne retenir que ces "perles" qui apportent une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs de l’annuaire.

    Nous avons la même problématique dans le monde de la musisque indépendante. Il existe de nombreux sites qui proposent à tout artiste de s’inscrire gratuitement ou pour de l’argent. Cela n’en fait pas nécessairement un artiste de qualité. Il faut ensuite que d’autres (moi, modestement par exemple) passent du temps à écouter tout ces artistes pour proposer une sélection qui a une réelle valeur ajoutée (même si elle ne peut être dans ce domaine là que subjective).

  5. tloury Says:

    >Et pourtant dans ce nombre, il y a des perles. Votre job est de ne retenir que ces "perles" qui apportent une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs de l’annuaire.

    Je ne crois pas qu’on puisse dire que nous ne retenons que les perles. Je préfère dire que nous ne retenons pas les cochons 😉

    Si un site répond à ces critères, il peut être ajouté.

    Mais revoir les critères et les modalités d’évaluation pour être plus sélectif pourrait tout à fait être une des voies pour l’évolution future du répertoire, à mon avis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :