Pourquoi être éditeur ? (partie 2)

by

Dans cette deuxième partie, je vais vous dresser le portrait robot de l’éditeur idéal.
(j’aurai bien mis « éditrice », mais ce blog étant public, j’ai eu peur d’un certain nombre de répercussions familiales)

Maintenant que nous savons qu’il n’est pas très payant de chercher à devenir éditeur dans le seul but de « populariser » son site, il peut ne pas sembler inutile de donner les raisons de le faire !

En premier lieu, donc, penchons-nous vers les attributs convoités (encore une fois, c’est une formule !).

Puisque notre raison d’être est d’enrichir notre répertoire de sites, il semble acquis que tout prétendant éditeur doit savoir naviguer sur Internet. Mais, au-delà, doit-il posséder d’autres compétences techniques ? La réponse est catégoriquement non.

Bien évidemment, si la catégorie dans laquelle il souhaite oeuvrer nécessite une spécialisation quelconque, il serait souhaitable que notre futur éditeur en connaisse les bases, mais, en ce qui concerne les actions d’édition proprement dites, il suffit de savoir lire. L’important n’est donc pas vos compétences informatiques, mais votre intérêt pour le sujet concerné.

Dans l’absolu, toute personne qui a l’habitude de compléter les marque-pages/favoris/bookmarks de son navigateur, ou qui a religieusement commencé à regrouper, quelque part sur son site, tous les liens qui lui semblait pertinents, est un candidat idéal. En théorie, nous avons forcément une catégorie qui sera capable de les accueillir (faut-il encore la trouver 😉 !), et dans laquelle notre apprenti pourra s’épanouir.

Naturellement, son premier travail consistera à s’imprégner de nos directives d’éditions, qui expliquent en détails notre façon dévaluer un site, de le classer, et de le décrire. Comme je l’ai déjà dit, il suffit donc savoir lire, mais il faut aussi savoir écrire !

Oh, vous ne serez jamais obligé de vous lancer dans de grande dissertation comme celle-ci (moi, c’est différent, je suis puni 😉 !), mais les texto et autres abréviations ne sont pas admis dans les descriptifs de site. En plus, et dans le cas fort exceptionnel où quelque chose vous semblerait nécessiter un complément d’information, il vous faudra aussi utiliser votre clavier, seul moyen de communiquer avec les autres éditeurs…

Le dernier point souvent mis en avant concerne le temps (pas celui qui fait dehors, mais celui que l’on passe devant l’écran !).

Il est indéniable que beaucoup de WebMaster souhaiteraient que nous en passions plus à valider leurs sites en attentes ;-), mais nous ne sommes tenu à aucun rendement, même si la compétition fait parfois rage dans nos rangs. Vous pourrez donc participer en fonction de vos possibilités, sous réserve d’éditer au moins un site tous les 3 mois. Autant dire que cela ne devrait pas mettre votre vie privée en péril !

Pour résumé, le candidat idéal est donc une personne qui utilise régulièrement Internet pour enrichir les domaines qui lui tiennent à coeur, et qui est près à passer un peu de temps à partager ceux-ci.

Pourquoi être éditeur ? (partie 1)Pourquoi être éditeur ? (partie 3)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :