Google et l'ODP

Le moteur de recherche Google, comme beaucoup d’autres outils de recherche, utilise les données de l’ODP (DMOZ).

Google n’a jamais révélé de manière précise et complète l’usage qu’il faisait des données de l’ODP. Comme d’autres moteurs de recherche tels que Yahoo!, il s’en sert probablement pour améliorer la pertinence de ses résultats.

En parcourant par exemple les sites Web consacrés à Google, on peut cependant lire quelques hypothèses sur l’effet du classement d’un site dans l’ODP sur les résultats donnés par le moteur de recherche :

  • Google utilise l’annuaire DMOZ pour construire son propre répertoire, le Google Directory. Un site classé dans DMOZ apparaît généralement dans le répertoire Google lorsque ce dernier met à jour ses données (cette mise à jour est irrégulière et décidée par Google : il peut s’écouler plusieurs mois avant qu’un site classé dans l’ODP apparaisse dans le répertoire Google).
  • Certains avancent l’idée que Google pourrait donner plus de poids dans ses résultats aux sites classés dans l’ODP. Google n’a jamais indiqué dans quelle mesure.
  • Dans certains cas, Google présente la description des sites classés dans l’ODP dans ses résultats, à la place du résumé que génère en général automatiquement le moteur de recherche ou encore du contenu de la balise méta description.
  • Certains pensent que l’indice de popularité construit par Google (le PageRank) est mécaniquement influencé par un classement dans DMOZ (un classement permettrait d’obtenir un meilleur PageRank).
  • D’autres pensent, au contraire, que Google pénaliserait pendant quelques temps les sites nouvellement classés dans l’annuaire DMOZ en les précipitant dans son bac à sable (Sandbox).

La plupart des affirmations au sujet de l’utilisation des données de l’ODP par Google n’ont jamais été confirmées par le moteur de recherche. Il s’agit de suppositions, voire de rumeurs souvent contradictoires.

L’ODP ne contrôle pas l’utilisation qui est faite de ses données par Google. Il n’y a aucune association formelle entre l’ODP et Google : Google télécharge la sauvegarde des données de DMOZ et il en fait ce qu’il en veut, comme peut le faire n’importe quel utilisateur des données, sous réserve du respect de la licence Open Directory.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :