D'où viennent ces Rroms que l'Europe ne veut plus voir dans ses rues?

by

Après l’Italie et la France, c’est au tour de la Suisse de préparer le renvoi des Rroms ou du moins, de limiter leurs activités dans les rues de la riche Genève, sous l’oeil des caméras. En les voyant tous les jours, dans le froid, la pluie et le vent, je me demande d’où ils viennent. Le pourquoi, je me l’imagine : les quelques francs que les passants leur laissent chaque jour doivent dépasser de loin ce qu’ils peuvent espérer obtenir chez eux.

A Dmoz, les Roms ont depuis longtemps une place dans la catégorie des Peuples et communautés. C’est tout naturellement là que je suis allée piocher des informations. J’en ai profité pour créer des sous-catégories Arts, Django Reinhardt et Histoire, ajouter quelques sites, dont cet excellent article de Dirk Auer : Les Roms en Europe. Faites un tour dans les sites relatant l’histoire des Rroms à travers les siècles, lisez comment les tsiganes ont été traités en Suisse jusqu’en 1973-75, c’est édifiant!

Le blog de Vanessa Chambard et Guilaine Trossat a répondu à certaines de mes questions. Elles réalisent un reportage sur les populations immigrées de Bulgarie et de Roumanie, notamment les Rroms en deux étapes : d’abord en France, puis sur les routes roumaines et bulgares . Il permet de mieux comprendre ce qui se passe sous nos fenêtres.

Et l’Europe, dans tout ça? La Commission de l’UE rappelle les Etats à leurs responsabilités. Ecoutez la Voix des Rroms, parce qu’ils ne sont pas forcément ce que les autres voient en eux.

Pour en savoir plus

Romani Mother and child

Credit Photo : PlanetLove on Flickr

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses to “D'où viennent ces Rroms que l'Europe ne veut plus voir dans ses rues?”

  1. www.romanding.ch Says:

    D’où viennent les Rroms que l’Europe ne veut plus voir dans ses rues?…

    Après l’Italie et la France, c’est au tour de la Suisse de préparer le renvoi des Rroms ou du moins, de limiter leurs activités dans les rues de la riche Genève, sous l’oeil des caméras. Quelques explications pour comprendre qui ils sont, d…

  2. richard Says:

    Très bel article et super documenté.
    Il semble malheureusement qu’en ces temps ou l’image à plus de valeur que l’être qu’il faille cacher tout se qui peut déranger ou qui n’est pas dans le moule: les vieux, les Roms, les pauvres, les malades… Quel dommage ils ont tant à nous aprendre!
    Vivre et laisser vivre.

  3. Daniel Says:

    J’ai bien apprécié ce post très documenté, pour suivre au jour le jour la couverture médiatique consacrée à cette population, une bonne adresse c’est l’URL suivante
    http://cscps-10.blogspot.com/search/label/roms qui comprend une trentaine de références

  4. cmic Says:

    Merci pour le lien Daniel, je l’ai rajouté dans le billet.

  5. cmic Says:

    Info du 21 novembre : La Croix Rouge genevoise va aider 25 Roms à rentrer en Roumanie en affrettant un bus pour les retours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :