Posts Tagged ‘éditeur’

Interview avec un éditeur

7 septembre 2009

musicSur la trace de ses ancêtres, un éditeur a bien voulu répondre à ces quelques questions:

Qu’est-ce qui t’a fait devenir un éditeur dmoz ?

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai soumis mon premier site Web sur le DMOZ. Ne voyant rien venir, j’ai décidé de postuler pour la catégorie répertoire et j’ai été refusé car cette catégorie contenait trop de sites. Ne me décourageant pas par la suite, j’ai décidé de postuler quelques années plus tard pour une catégorie sur le modélisme radio commandé. Après un ou deux refus, j’ai été accepté dans une petite catégorie. Finalement, le travail paye toujours un jour!

Combien de temps as-tu été un éditeur ?

Pour ma part, je suis un jeune éditeur et ma candidature à été acceptée le 12 Mai 2009.

Que regardes-tu spécifiquement lorsque tu révises un site ?

Je commence par regarder le contenu général, puis l’intérêt du site par rapport au sujet traité. Personnellement, je ne tiens pas compte des graphismes et autres images clignotantes diverses. Je vérifie également si le site ne possède pas d’affiliation avec un autre site déjà référencé et traitant du même sujet. Le but de l’ODP est de référencer des sites de qualité, n’est-ce pas?

Quelle est la raison numéro un pour rejeter un site ?

Je l’avoue, ce n’est pas toujours très facile de supprimer des sites. Cependant, les sites n’ayant pas de contenu unique ou trop de publicités d’affiliations, je refuse.

Si tu devais donner un seul conseil à quelqu’un qui voudrait suggérer son site, quel serait-il ?

Pour commencer, vérifiez que le site possède un minimum de contenu intéressant pour l’internaute et le sujet principal du site. Évitez les sites avec trop de publicités envahissantes qui finissent par gâcher l’intérêt général du site. Pour finir, essayez au maximum de soumettre votre site dans la catégorie la plus appropriée pour éviter toutes attentes supplémentaires.

Quelque chose à ajouter ?

L’ODP n’est pas un cercle fermé et sans pitié. Tous les webmasters peuvent poser leurs questions sur le forum public Resource-zone dont une grande partie des éditeurs se feront un plaisir à y répondre. Toutes les questions et réponses sont constructives, alors n’hésitez pas. Si vous avez des connaissances étendues d’un sujet particulier, pourquoi ne pas poser votre candidature pour une catégorie qui vous passionne?

vimarty, éditeur notamment du modélisme

Ne perdez pas de temps à vérifier si votre site est listé

4 août 2009


Plusieurs webmasters passent leur temps à vérifier si leur site site est inclus dans l’annuaire.
A tous ceux ci un seul message : stop ! Cela est inutile.

Si un site n’est pas encore listé, c’est le plus souvent parce qu’il n’y a aucun éditeur intéressé à s’occuper de la catégorie dans laquelle il pourrait être listé.
Je disais hier dans le billet statistique du mois de juillet qu’il y a environ 233 000 sites indexés dans la partie francophone à l’heure actuelle.
Ce que je n’indique pas est le fait qu’il y ait également 161 655 sites en attente. Et ce nombre augmente.
La raison de cette augmentation est simple : nous manquons d’éditeurs. Et si cela peut vous pousser à postuler, nous n’irons pas le cacher.

Comment mettre à profit le temps passé à vérifier si votre site est listé ?
Supposons que vous vérifiez la présence de votre site une fois par semaine durant 4 mois consécutifs.
Chaque vérification prend 5 minutes, 20 minutes par mois, 1h20 en 4 mois.
Ce temps pourrait être mieux utilisé si vous deveniez éditeur.

Vous pourriez non seulement classer votre site dans la bonne catégorie, mais également enrichir l’annuaire de sites intéressants dans la branche qui vous intéresse.
Votre site serait alors en bonne compagnie, l’annuaire serait enrichi et vous auriez la satisfaction de participer à un grand projet libre et collaboratif du web.
Cette activité vous prendrait quelques minutes par mois, les 20 minutes passées jusqu’ici à de vaines vérifications.

Ok ! Et comment je fais ?
Si je vous ai convaincu, j’en suis ravi 🙂
Commencez par lire nos conseils pour devenir éditeur.

Et les quelques conseils suivants :

  • Choisissez une catégorie contenant moins de 100 sites et aucune sous-catégories.
    Naviguez dans l’arborescence, y compris en Régional pour trouver celle qui convient le mieux à votre site.
  • Qu’il y ait déjà un éditeur n’est pas un problème. Cela pousse au débat et c’est toujours plus enrichissant.
  • Suggérez 3 sites non encore listés, dont au moins deux avec lesquels vous n’avez aucun lien.
    Indiquez clairement que vous êtes le webmaster d’un des sites proposés et déclarez également tous les sites avec lesquels vous êtes affilié.

Pour finir
La réponse à une candidature pour devenir éditeur n’est pas immédiate. Elle peut prendre jusqu’à deux semaines.
Mais nous répondons à tous les candidats, que leur candidature soit acceptée ou refusée. Alors soyez un petit peu patient 🙂

Alors à bientôt du côté des éditeurs 🙂

Un job pour jeunes diplômés

10 juin 2009

Julien Goy sur son blog, donne quelques pistes à de jeunes diplômés à la recherche d’un premier job, traduction du blog de Seth Godin

  • Passer vingt heures par semaine pour la réalisation d’un projet à but non lucratif,
  • Apprendre le Java, HTML, Flash, PHP et SQL,
  • Se porter volontaire pour entraîner une équipe de sport junior,
  • Démarrer, gérer et faire grandir une communauté en ligne,
  • Donnez un discours chaque semaine à des organisations locales,
  • Rédiger un bulletin régulier ou un blog dans une branche qui vous passionne,
  • Apprendre une langue étrangère,
  • Rédiger trois business plans détaillés pour des projets dans un secteur qui vous passionne,
  • Publier un livre soi-même,
  • Courir un marathon.

Je trouve les suggestions excellentes, spécialement celle concernant la communauté en ligne. Devenir éditeur de l’Open Directory Dmoz peut être un très bon terrain d’exercice, notamment pour

  • comprendre comment fonctionne la promotion de sites web
  • en savoir plus sur les sociétés de référencement
  • connaître ou chercher des sites dans un domaine de votre intérêt
  • améliorer votre français et/ou d’autres langues en décrivant les sites classés sans discours promotionnels mais en respectant les règles
  • participer aux discussions de la communauté mondiale d’éditeurs bénévoles
  • donner des conseils aux nouveaux et travailler votre leadership
  • développer des outils pour la communauté des éditeurs, comprendre le RDF
  • participer à l’élaboration de la prochaine version de Dmoz

Pour participer, c’est tout simple : choisissez une catégorie n’excédant pas 10o sites listés et aucune sous-catégorie, trouver 3 sites pour cette catéogrie, non encore classés et dont deux au moins avec lesquels vous n’avez aucun lien. Cliquez sur le lien devenir éditeur et remplissez honnêtement le formulaire de candidature.

Au plaisir de vous retrouver « de l’autre côté » 😉

A lire

Via @Juliengoy sur Twitter
Jamais sans mon laptop

Interview de quelques éditeurs

27 octobre 2008

Plusieurs éditeurs se sont prêtés à un petit jeu consistant à répondre à six questions concernant leur vision de l’ODP et leur manière d’éditer.
Merci à andaluz, cmic, alfy, carabin et sebastien59s d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions 🙂

Qu’est-ce qui t’a fait devenir un éditeur dmoz ?

andaluz : J’avais proposé mon site dans la catégorie la plus adaptée et au bout de huit mois j’ai vu que rien ne se passait, la catégorie n’évoluait pas.
Je suis donc allé sur le forum public puis sur le blog d’Aef et j’y ai vu un article amusant sur le mantra des éditeurs.
Après lecture, j’ai laissé un commentaire et comme la réponse fut sympathique et pleine de bon sens, je me suis dit: ils n’ont pas l’air si méchants, pourquoi je ne les aiderais pas?

cmic : J’ai soumis mon site chez un utilisateur de données, search.ch et ce faisant, j’ai vu le lien : devenir éditeur.
Je me suis dit : génial, je vais contribuer à la promotion des sites en français sur le web (c’était en 1999 !) et je vais pouvoir partager mes bookmarks, dont je diffusais la liste autour de moi.

alfy : Je cherchais à référencer un site personnel. Je ne me souviens plus comment j’ai atterri chez DMOZ. J’ai soumis mon site et il a été admis dans les trois jours. J’en ai soumis un second (dans un autre domaine) qui a été accepté dans la semaine. Je vous assure, c’est vrai. J’ai cherché si on pouvait participer, j’ai lu tous les forums qui parlaient de Dmoz et qui donnaient des conseils pour postuler et je me suis lancée. Je m’y suis reprise à deux fois quand même 😉

carabin : Mon incompréhension vis-à-vis des délais pour voir un site être classé.
J’avais proposé un site qui me semblait être de bonne qualité et plutôt que de râler en me demandant pourquoi il n’apparaissait pas plus vite, je me suis dit qu’il fallait peut-être aller voir l’envers du décor.
J’ai fait une demande pour devenir éditeur d’une catégorie pour laquelle mes compétences professionnelles et mon expérience personnelle paraissaient correspondre.
J’ai pris soin de bien remplir le questionnaire et j’ai eu la bonne surprise d’être accepté.

sebastien59s : Depuis longtemps, je voulais devenir éditeur chez Dmoz (vers les années 2000).
Seulement j’ai eu une réponse non favorable à ma demande.
Devenir éditeur c’est aussi une acquisition d’un savoir faire. En plus ayant une équipe (famille) formidable.
Je ne regrette pas cette expérience.

Depuis combien de temps es-tu éditeur ?

andaluz : Je le suis encore. Un an au 1er octobre.

cmic : 9 ans hier 😉

alfy : Depuis que je suis née, euh non, depuis 3 ans et 7 mois

carabin : Depuis moins de 6 mois. J’ai encore plein de choses à apprendre 🙂

sebastien59s : Depuis 7 mois env et je suis encore éditeur chez Dmoz, y’a des moments hauts comme des moments bas.

Que regardes-tu spécifiquement lorsque tu révises un site ?

andaluz : « Qu’il n’y ait pas tromperie sur la marchandise » : Qu’il ne soit pas hors charte, puis la qualité, l’originalité et la richesse du contenu mais surtout l’apport pour les visiteurs.
Si un site est là uniquement pour remplir une catégorie ou se faire de la pub je n’en vois pas l’intérêt.
Dmoz existe pour ses utilisateurs pas pour fournir des liens de qualité au webmestres.

cmic : L’URL, les liens, le contenu, l’adéquation avec la catégorie, le titre, la description.

alfy : En premier lieu une promenade à travers le contenu, les images, les liens (qui permettent parfois d’enrichir la catégorie en cours de révision).
Ensuite je vérifie l’URL, sa bonne place dans la catégorie en cours de révision et révise ou réécris (trop souvent à mon goût) le titre et la description.

carabin : S’il correspond bien à la catégorie demandée. C’est très énervant de voir que quelqu’un ne s’est pas donné la peine de chercher où placer son site. Je regarde aussi si son contenu me paraît intéressant et correspond aux connaissances que j’ai sur le sujet. Je vérifie aussi qu’il correspond aux critères de qualité du dmoz, car je crois que sans exigences de qualité le Dmoz perd tout son sens.

sebastien59s : L’ensemble du site, toutes les informations, contenu, design, s’il est utile, les fautes.

Quelle est la raison numéro un pour rejeter un site ?

andaluz : En dehors des critères Dmoz : Qu’il n’apporte rien aux visiteurs ou soit la Nième copie d’un site déjà listé.

cmic : Non conforme aux directives.

alfy : Un contenu repris d’un autre site ou son absence.
Et aussi s’il arrive à faire planter mon navigateur de prédilection : Firefox et celui de secours : IE.
Et plus généralement si il est non conforme avec les directives.

carabin : Qu’il ne réponde pas aux critères du Dmoz, principalement si son contenu est illégal ou particulièrement douteux.
Je trouve aussi rédhibitoire un manque de qualité à tous les niveaux (présentation, contenu), car il faut avoir un minimum de respect pour ses visiteurs et pour ce que représente le Dmoz.

sebastien59s : Copie parfaite d’un autre site, contenu zéro, arnaque, qui correspond pas aux règles.

Si tu devais donner un seul conseil à quelqu’un qui voudrait suggérer son site, quel serait-il ?

andaluz : S’imaginer que l’on ne propose pas son site mais son CV.
Laisseriez vous de fautes, ne respecteriez vous pas les règles de rédaction d’un CV, le remettriez vous pour un poste qui ne correspond pas du tout votre « profil »?

cmic : Décrire honnêtement le contenu du site et l’activité de l’entreprise, de l’association ou du webmaster, sans accumulation inutile de mots clés.

alfy : C’est un peu, beaucoup de vous que vous présentez à travers votre site et le formulaire soumission.
Posez-vous juste la question de comment vous voulez vous présenter / représenter.

carabin : Bien choisir sa catégorie et s’assurer que son site apporte vraiment un plus.
On a tous l’impression de faire le site le plus génial et le plus beau, malheureusement ce n’est pas toujours le cas.
Un site de qualité demande beaucoup, beaucoup de travail.
Le Dmoz ne me semble pas fait pour référencer tous les sites, mais pour privilégier la qualité.

sebastien59s : Je le fais sur mes sites : je parle beaucoup de Dmoz. Sinon pour répondre : Soignez l’écriture, le titre, la description, mettre une url valide, faire sa demande dans la catégorie qui correspond le mieux a son site et divers informations pour soumettre son site.

Quelque chose à ajouter ?

andaluz : oui, des sites 😉

cmic : Devenez éditeur d’un domaine que vous connaissez bien et pour lequel vous connaissez de bons sites non encore classés.

alfy : Dmoz, comme tous les hobbies ou les expériences vaut le coup d’être tenté. Alors pourquoi pas vous ? Il y a sûrement parmi les milliers de catégories présentes, une qui vous tient particulièrement à coeur.

carabin : Etre éditeur est super intéressant, mais c’est un travail qui est loin d’être simple et qui nécessite un apprentissage, un peu comme un compagnonnage.
Ca rend humble. C’est parfois très frustrant et il faut être motivé.
Si c’est juste pour classer son site et celui de ses copains, mieux vaut passer son chemin.

sebastien59s : Vive le changement de design, d’outils, n’oubliez jamais le projet, soyez fort(e)s et bon courage.

Et vous ?

Vous êtes un éditeur ou un ancien éditeur, qu’auriez-vous répondu à cette interview ?
En exclusivité, le hamsteréditeur nous a également fait l’honneur de faire un billet de réponse à l’interview 🙂

Joli lézard

13 juillet 2008

Lézard en fond d\'écran

Fond d’écran tout indiqué pour les éditeurs de Dmoz, gratuit à télécharger sur Fotoforom

Un petit billet de saison, léger comme l’air en été 😉

Bonnes vacances!

Venez jouer avec nous!

30 avril 2008

Dmoz Card Au hasard d’une ballade sur Cuk , je tombe sur la présentation d’un jeu : Ligretto Football

De clic en clic, je découvre un autre site de jeu joca.ch . Aucun des deux n’étant listé sur Dmoz, je pars à la recherche de la bonne catégorie.

A priori, Jeux. Ligretto Football étant un jeu de cartes, il suffit de saisir cette requête pour trouver la catégorie Jeux de Cartes

Pour joca, c’est un peu plus compliqué. La présentation de joca indiquant :

Joca, qui nous vient du latin jouer, réunit des personnes passionnées par le jeu de plateau. […]

je cherche donc jeux de plateaux sur Dmoz. Tiens, nous n’avons pas de catégories intitulée « Jeux de plateaux ». Je navigue dans l’arborescence à partir des Jeux et crois me souvenir que Jeux de plateaux = Jeux de société

C’est donc ici que je classerai ce site. Joca.ch pourrait être classé une 2ème fois dans le canton de Genève, ce que nous appelons un classement régional, l’information diffusée sur le site étant destinée aussi aux Genevois.

Si vous aimez jouer, si vous avez un peu de temps libre et désirez partager vos connaissances avec le reste du monde, rejoignez-nous. La catégorie Jeux de société cherche un éditeur pour réviser les 47 sites, celle des jeux de cartes 94 (choisir une sous-catégorie). D’avance merci!

Editeurs francophones à l'honneur

15 mars 2008

En moins de 24 heures, trois éditeurs francophones ont été promus :

mozzieaward.gifMais que veut dire ce jargon? Le billet « Qui fait quoi dans Dmoz » donne quelques réponses et kazhar détaille son nouveau « job » sur son blog.

Dans la même volée, figurent de nouveaux Cateditalls tels que budalata pour World/Bulgarian, bigmarlin pour World/Italiano, che2105 pour World/Deutsch/Regional et sahbbg pour Games . Tous ces éditeurs vont contribuer au contrôle qualité avec encore plus d’efficacité avec des outils plus puissants. En ce qui concerne la partie francophone, nous sommes en route pour le passage des 222’222 sites classés en World/Français, cap n’est plus très éloigné!

Comment fonctionne la sélection de ces éditeurs?

mozzieaward.gifLe fonctionement de Dmoz – ODP est parfois un peu mystérieux et plus « secret » que celui de wikipedia par exemple. Les promotions à des niveaux de responsabilité plus étendus sont faites par les Administrateurs de l’ODP et par les membres du Staff. Les candidats à ces promotions leur sont recommandés par

  • l’éditeur lui.-même qui postule en indiquant ses motiviations et ses qualités. Il peut les envoyer directement aux Admins ou passer par l’intermédiaire d’un meta éditeur.
  • un co-éditeur qui signale un autre éditeur qualifié pour accéder à de plus amples responsabilités. Il peut s’adresser directement à un Admin ou à un meta éditeur.
  • un méta éditeur, qui présente une candidature aux autres metas éditeurs.

Les discussions relatives aux candidats ne sont pas accessibles aux éditeurs. Les metas peuvent en discutent sur leur forum privé, mais eux-mêmes n’ont pas accès aux discussions finales entre les Admins et le Staff, ni aux décisions. Il faut parfois des nerfs solides aux candidats auto-déclarés, car de longs mois peuvent s’écouler entre la candidature spontanée et la nomination. A la décharge des Admins, précisons qu’ils sont bénévoles comme tous les éditeurs de Dmoz.

mozzieaward.gifIl serait toutefois souhaitable qu’à l’avenir un laps de temps plus raisonnable et connu de tous (un à deux mois) s’écoule entre le moment où un éditeur postule ou est recommandé et le moment de sa promotion. Parfois, Dmoz perd de bons candidats parce qu’ils perdent patience et se tournent vers d’autres projets collaboratifs ou tout simplement ne sont plus disponibles. (Fin d’études, changement d’orientation, mariage, divorce, nouvelle vie, nouveau job, etc.) Plus on aura d’éditeurs valables avec des permissions d’édition plus larges, meilleur sera l’annuaire. Les outils d’édition avancée sont un réel plus et stimulent l’activité et le moral des éditeurs qui ont le privilège de les utiliser. 🙂

The DMOZ Virus

12 février 2008

Vous vous souvenez de l’article de bester dans lequel elle expliquait comment elle a attrapé le virus dmoz ? Cet article, après avoir été traduit par les éditeurs francophones, vient d’être publié sur le blog officiel dmoz  par bbqgrant, l’un des employés d’AOL responsables de l’annuaire. L’article s’appelle « The DMOZ Virus« .

Et pour les non anglophones, voici la traduction de l’introduction de bbqgrant :

Le soleil ne se couche jamais sur la communauté DMOZ 🙂


Et c’est toujours un plaisir de partager le point de vue des membres de la communauté tout autour du monde. Ci-dessous est la traduction d’un article paru dans le blog francophone DMOZ. Le point de vue qu’il transmet vient de quelqu’un de passionné par un sujet spécifique et fournit une des informations sur la manière d’adhérer à dmoz. Les meilleures pratiques et choses à ne pas oublier lorsque vous souhaitez devenir éditeur.

Encore une preuve que … Les humains peuvent mieux faire que les machines.

Enjoy.

BBQGrant

Le blues de l'éditeur

19 janvier 2008

psy.gifLes blogueurs ont parfois le blues , mais qu’en est-il des éditeurs Dmoz ? Ont-ils un moral à toute épreuve ou ont-ils parfois envie de claquer la porte ? Et quand le moral n’est plus au beau fixe, peuvent-ils sans autre s’en aller ?

kazhar en parle sur son blog, dans un billet intitulé : Où ça nous mène ?

[…] j’ai des gros moments de doutes aussi. « pourquoi je suis aussi investi ? »; « qu’est-ce que ça m’apporte ? » Je suis parti deux fois de dmoz. Une fois en aout 2006 pendant 3 mois; et une seconde en septembre dernier, pendant 3 jours. Je suis toujours revenu. Et pourtant ce projet m’a également totalement démoralisé (limite dépression) à certains moments très récents.

shadow575 a aussi le blues : Why Do I Do It ?

most days like today where the “Big Red Button” is flashing at me, I am trying to find a reason to go ahead and push it and be done.

Donc oui, les éditeurs ont aussi des coups de blues, qui poussent certains à cliquer sur le « gros bouton rouge » dont parle shadow575 . Ils restent à l’écart du projet quelques heures, quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Très souvent, ils reviennent et ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas de vie en dehors du projet! Il est parfois nécessaire de prendre du recul, d’analyser ses motivations ou tout simplement de faire autre chose de son temps libre.

do-not-push-the-red-button.jpg S’il y a des éditeurs qui ont aussi le blues comme kazhar et shadow575, please, do not press the red button, ne renoncez pas! Demandez plutôt les droits d’édition dans une nouvelle catégorie, dans un domaine qui vous intéresse ou au contraire dont vous ignorez tout. Les catégories sans éditeurs sont très nombreuses, vous n’aurez aucun mal à en trouver! Rien de tel pour se remotiver que visiter des sites, chercher une catégorie adéquate, les décrire et développer une catégorie de A à Z. Vous pouvez même faire des heureux en classant des sites suggérés il y a plusieurs mois! 😉

Oubliez pour un moment les grands projets de réorganisation des catégories, de refonte de l’interface, de changements, de promotions, de nouveaux outils, qui tardent à venir. Concentrez-vous sur l’édition et le plaisir reviendra.

Et si vous avez un jour participé au projet et que vous avez appuyé sur le bouton fatal, remplissez le formulaire de réactivation de compte Dmoz. Les éditeurs seront ravis d’avoir votre aide à nouveau.

DMOZ : comment j’ai attrapé le virus.

2 décembre 2007

Comme quasiment tout internaute en ces temps de web 2.0, j’ai décidé un beau jour de faire le plus beau site du monde, tellement consulté qu’il ferait trembler le serveur chargé de l’héberger… Et j’ai réussi, si, si ! Mais une fois cette prouesse réalisée, je me suis attelé, comme tout bon webmaster amateur, au référencement de ce site dans les moteurs de recherche et autres annuaires – souvent bidons – de la toile mondiale.

Je suis tombée par hasard, eh oui par hasard, sur DMOZ au détour d’un forum. J’ai commencé par y suggérer mon site, faut pas pousser : j’étais venu sur là pour ça, hein… J’ai croisé le slogan ‘Humans do it better’ – et après une semaine d’intense travail sur la traduction – j’ai trouvé l’idée intéressante. J’ai surfé sur quelques pages, notamment sur ‘Devenir éditeur‘ et je me suis dit que cela pourrait être amusant et occuper intelligemment mon « temps de cerveau disponible » pour paraphraser TF1. Oui, mais voilà : où postuler ? Lecture des conseils donnés sur Resource-Zone :

  1. Joueur de boulesChoisir une catégorie qui m’intéresse… Pourquoi pas la pétanque ? J’adore ça et en plus je fais partie d’un club.
  2. Un petit tour dans le répertoire… Il y a bien une catégorie pétanque, chouette ! Y’en a même une réservée à la France! En plus, je connais des sites qui n’y sont pas. Franchement, la catégorie n’est pas très développée, on se demande ce qu’ils font de leurs journées, ces éditeurs Dmoz : pas fichus de répertorier plus d’une dizaine de clubs de pétanque en France ! Si j’étais éditeur, moi, je te complèterais cette catégorie en deux-temps-trois-mouvements…
  3. Allez ! C’est parti : je clique sur ‘Postuler’, en bas de page.

Ca y est, j’y suis… Après lecture des dernières recommandations, je complète le formulaire :

Nom…

Prénom…

Nom d’utilisateur…’Roidlapétanque’, waouh, ça en jette, ça comme pseudo ! « Mon expérience de l’Internet ? » Inutile de dire que je suis Bill Gates, hein, ‘utilisateur lambda’ ça suffira.

Aïe, ça se corse, « pourquoi est-ce que je souhaite devenir éditeur ? »… Parce que j’ai du temps libre, parce que j’aime la pétanque, parce que je trouve l’idée d’un répertoire à visage humain intéressante et nécessaire, parce que j’ai vu de la lumière – Ah, non, ça je ne mets pas…

« Intérêt pour la catégorie demandée ?» : Celui ou celle qui pose cette question n’a jamais vu mon célèbre ‘déroulé-jetté option carreau-sur-place’ qui fait chavirer la foule en délire !

« Les sites auxquels je suis associé ?» : Comme j’ai soigneusement lu les conseils pour devenir éditeur, je sais que le fait que je tienne un blog sur la pétanque et que j’administre le site de mon club n’est pas incompatible avec le fait d’être éditeur dans la catégorie ‘pétanque’… C’est même un atout, ça veut dire que je connais bien le sujet. Donc, je n’omets pas de signaler ces sites : Ca m’évitera de me faire refuser pour avoir ‘oublier’ de le faire ou de me faire ‘virer’, dans l’avenir, pour ce même motif. Et puis, c’est quand même mieux de démarrer une relation dans la franchise, non ?

Pas de problème pour les trois URL : je connais le sujet, je pourrais en fournir un wagon complet. Mais, là encore, je garde en mémoire les recommandations que j’ai lues : Titre exact ; attention aux majuscules, à la ponctuation ; descriptions claires et sans parti-pris… Bref, mon premier vrai boulot d’éditeur !

« Soumettre ma candidature »… Alea jacta est !

J’ai patienté une quinzaine de jours avant de recevoir la réponse à ma candidature. Il parait que l’attente varie en fonction du temps libre dont dispose les éditeurs chevronnés qui traitent les demandes. Etonnant, non, pour des bénévoles ? D’ailleurs qui sont-ils, ces éditeurs chargés d’étudier les demandes ? Des rumeurs circulent sur les forums : il s’agirait de dinosaures balafrés et sanguinaires qui sévissaient déjà du temps des cartes perforées, bien avant l’invention du minitel… Pour avoir lu certaines de leurs interventions sur le forum interne de Dmoz, ils semblent humains, sensés, ouverts et ne pas se réjouir à l’idée de refuser laconiquement les candidatures. Je promets de creuser la question…

Mais, en tout cas, ça y est ! je suis éditeur dans le plus grand répertoire du web fait par des humains. L’accueil sur le forum est chaleureux, on me propose toute l’aide possible, je reçois même une caisse de champagne et une boite de chocolats fins… Ah, non, ça je l’ai rêvé.

Après une lecture, approfondie celle-là, des directives d’édition je me mets au boulot. Un peu de ménage s’impose dans la catégorie ‘…/France/Sports_et_loisirs/Sports/Boules/Pétanque/’ ! Je supprime les sites obsolètes après avoir cherché s’ils n’avaient pas de nouvelles URL ; j’ajoute la nuée de sites consacrés à la pétanque en France que je gardais au chaud dans mes favoris ; je fouille avec application le web à la recherche de nouveaux sites au contenu intéressant ; je fais vérifier ma catégorie par des éditeurs ayant de la bouteille (au propre et au figuré) et je corrige les inévitables erreurs de débutant…

Bref, j’édite, j’édite, j’édite… et c’est super enrichissant pour ma culture personnelle ET pour le répertoire Dmoz !

Oui, mais voilà, au bout d’un certain temps, je suis à l’étroit en France : j’ai trouvé une foultitude de sites consacrés à la pétanque en Suisse et au Canada… Il serait dommage de ne pas en faire profiter les utilisateurs de Dmoz. N’écoutant que mon courage et les ‘anciens’ qui m’y incitent, je pose ma candidature pour la catégorie parente, à savoir ‘World/Français/Sports/Boules/Pétanque/’. Là encore, ma demande sera examinée par un éditeur chevronné qui étudiera la qualité de mes éditions. J’ai bon espoir d’être accepté.

Et qui sait, un jour, je pourrai, de promotion en promotion, éditer la catégorie espagnole ou suédoise de la pétanque ou m’orienter vers d’autres sujets qui m’intéressent.

A suivre.

Voir aussi