Posts Tagged ‘open directory project’

Dmoz : une autre façon de rechercher sur le web

17 octobre 2009

Comme annoncé hier, ce matin a eu lieu la conférence « Dmoz: une autre façon de chercher sur le web« .

La conférence s’est divisée en deux parties. La première présentait dmoz avec les slides que vous trouverez ci-dessous.

Dans la seconde partie, j’ai tenté d’expliquer à l’auditoire notre ontologie en prenant des cas pratiques.
Pour cela, j’ai demandé aux gens qui avaient des sites internet de m’en donner l’adresse; nous avons cherché ensemble la catégorie la plus appropriée; avons rédigé un titre et une description.
Et j’ai listé leur site ! 🙂

Vous trouverez donc deux sites ajoutés dans l’annuaire lors de cette conférence : Maison TIC et Mondo Rescue.

Publicités

Dmoz présenté par un éditeur

16 octobre 2009

Avez-vous entendu parler des JDLL ?
Ces rencontres qui rassemblent des personnes particulièrement intéressées par les logiciels libres ont lieu une fois par an à Lyon.

Et c’est en ce moment ! Aujourd’hui et demain.
Par ailleurs cette année et pour la première fois depuis longtemps en France, dmoz sera représenté.
En effet samedi, de 11h30 à 12h25 je donnerai une présentation de l’Open Directory Project dans le petit amphithéâtre.

Alors si vous avez envie de connaitre un peu mieux le fonctionnement de dmoz, venez écouter cette conférence.

Ne perdez pas de temps à vérifier si votre site est listé

4 août 2009


Plusieurs webmasters passent leur temps à vérifier si leur site site est inclus dans l’annuaire.
A tous ceux ci un seul message : stop ! Cela est inutile.

Si un site n’est pas encore listé, c’est le plus souvent parce qu’il n’y a aucun éditeur intéressé à s’occuper de la catégorie dans laquelle il pourrait être listé.
Je disais hier dans le billet statistique du mois de juillet qu’il y a environ 233 000 sites indexés dans la partie francophone à l’heure actuelle.
Ce que je n’indique pas est le fait qu’il y ait également 161 655 sites en attente. Et ce nombre augmente.
La raison de cette augmentation est simple : nous manquons d’éditeurs. Et si cela peut vous pousser à postuler, nous n’irons pas le cacher.

Comment mettre à profit le temps passé à vérifier si votre site est listé ?
Supposons que vous vérifiez la présence de votre site une fois par semaine durant 4 mois consécutifs.
Chaque vérification prend 5 minutes, 20 minutes par mois, 1h20 en 4 mois.
Ce temps pourrait être mieux utilisé si vous deveniez éditeur.

Vous pourriez non seulement classer votre site dans la bonne catégorie, mais également enrichir l’annuaire de sites intéressants dans la branche qui vous intéresse.
Votre site serait alors en bonne compagnie, l’annuaire serait enrichi et vous auriez la satisfaction de participer à un grand projet libre et collaboratif du web.
Cette activité vous prendrait quelques minutes par mois, les 20 minutes passées jusqu’ici à de vaines vérifications.

Ok ! Et comment je fais ?
Si je vous ai convaincu, j’en suis ravi 🙂
Commencez par lire nos conseils pour devenir éditeur.

Et les quelques conseils suivants :

  • Choisissez une catégorie contenant moins de 100 sites et aucune sous-catégories.
    Naviguez dans l’arborescence, y compris en Régional pour trouver celle qui convient le mieux à votre site.
  • Qu’il y ait déjà un éditeur n’est pas un problème. Cela pousse au débat et c’est toujours plus enrichissant.
  • Suggérez 3 sites non encore listés, dont au moins deux avec lesquels vous n’avez aucun lien.
    Indiquez clairement que vous êtes le webmaster d’un des sites proposés et déclarez également tous les sites avec lesquels vous êtes affilié.

Pour finir
La réponse à une candidature pour devenir éditeur n’est pas immédiate. Elle peut prendre jusqu’à deux semaines.
Mais nous répondons à tous les candidats, que leur candidature soit acceptée ou refusée. Alors soyez un petit peu patient 🙂

Alors à bientôt du côté des éditeurs 🙂

Les éditeurs Dmoz, bénévoles ou galériens ?

15 novembre 2008

J’emprunte une partie du titre à l’excellent ReadWriteWeb en français qui vient de publier deux articles intitulés
Le « crowdsourcing », bénévoles ou galériens du web ?

Les questions qu’ils posent peuvent tout à fait s’appliquer aux éditeurs de l’Open Directory – Dmoz, l’ancêtre de toutes les communautés de bénévoles qui offrent un peu de leur temps et de leurs compétences au service d’une « cause » virtuelle.

Très souvent, notre action est mal comprise voire méconnue. Les webmasters y voient avant tout un outil de promotion de leurs sites, alors que les éditeurs sont très attachés à la notion de « construction de ressources utiles et gratuites pour la communauté du web ». Le travail de fourmis que nous effectuons pour sélectionner, trier, décrire et classer des sites peut paraître aujourd’hui désuet. Certes, le résultat sous forme de listes hiérarchiques n’est guère au goût du jour, mais le « produit » Dmoz conserve tout son intérêt, puisque il alimente encore et toujours de nombreux outils de recherche, quand bien même cette utilisation n’est pas visible par les internautes.

Ceci dit, on peut se demander avec ReadWriteWeb

Comment peut-on arriver à persuader un nombre non négligeable de gens sur la Toile à consacrer du temps à ces activités ?
Les motivations sont principalement au nombre de trois :
– rendre service pour avoir plus vite le bénéfice individuel de quelque chose,
– gagner un peu d’argent,
– avoir la sensation d’avoir apporté sa pierre à une oeuvre collective.
Sans oublier un aspect incontournable qui rend les choses plus agréables : le « ludique »

A l’ODP – Dmoz, le point 2 « gagner un peu d’argent » n’existe pas, il doit y avoir d’autres motivations pour que 10 ans après sa création, malgré tous les problèmes rencontrés ces dernières années et l’absence d’évolution du projet.

Qu’est-ce qui motive les éditeurs bénévoles de Dmoz ?

Personnellement, j’ai appris et j’apprends encore tous les jours de nouvelles choses à Dmoz, c’est extrêmement enrichissant de côtoyer, même virtuellement, des personnes du monde entier, de tous âges et de toutes cultures. J’ai découvert aussi des domaines dont j’ignorais tout, des sites que je n’aurais jamais visité sans cette activé. Réfléchir à un moyen de classer des sites, organiser la connaissance, même si le modèle hiérarchique est obsolète, est formateur et peut servir à d’autres domaines d’activité. C’est pourquoi, malgré la lassitude qui me prend parfois, je continue à collaborer à ce projet. J’espère cependant que AOL ne tarde pas trop pour la sortie du Dmoz 2.0, pour que l’on retrouve un peu de fun, dimension essentielle pour un projet tel que celui-ci. Le fun, sans lequel nous n’arriverons pas à garder les éditeurs actifs ni en attirer de nouveaux, bien trop attirés par d’autres projets plus dans l’air du temps.

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à participer à ce projet ?

Interview de quelques éditeurs

27 octobre 2008

Plusieurs éditeurs se sont prêtés à un petit jeu consistant à répondre à six questions concernant leur vision de l’ODP et leur manière d’éditer.
Merci à andaluz, cmic, alfy, carabin et sebastien59s d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions 🙂

Qu’est-ce qui t’a fait devenir un éditeur dmoz ?

andaluz : J’avais proposé mon site dans la catégorie la plus adaptée et au bout de huit mois j’ai vu que rien ne se passait, la catégorie n’évoluait pas.
Je suis donc allé sur le forum public puis sur le blog d’Aef et j’y ai vu un article amusant sur le mantra des éditeurs.
Après lecture, j’ai laissé un commentaire et comme la réponse fut sympathique et pleine de bon sens, je me suis dit: ils n’ont pas l’air si méchants, pourquoi je ne les aiderais pas?

cmic : J’ai soumis mon site chez un utilisateur de données, search.ch et ce faisant, j’ai vu le lien : devenir éditeur.
Je me suis dit : génial, je vais contribuer à la promotion des sites en français sur le web (c’était en 1999 !) et je vais pouvoir partager mes bookmarks, dont je diffusais la liste autour de moi.

alfy : Je cherchais à référencer un site personnel. Je ne me souviens plus comment j’ai atterri chez DMOZ. J’ai soumis mon site et il a été admis dans les trois jours. J’en ai soumis un second (dans un autre domaine) qui a été accepté dans la semaine. Je vous assure, c’est vrai. J’ai cherché si on pouvait participer, j’ai lu tous les forums qui parlaient de Dmoz et qui donnaient des conseils pour postuler et je me suis lancée. Je m’y suis reprise à deux fois quand même 😉

carabin : Mon incompréhension vis-à-vis des délais pour voir un site être classé.
J’avais proposé un site qui me semblait être de bonne qualité et plutôt que de râler en me demandant pourquoi il n’apparaissait pas plus vite, je me suis dit qu’il fallait peut-être aller voir l’envers du décor.
J’ai fait une demande pour devenir éditeur d’une catégorie pour laquelle mes compétences professionnelles et mon expérience personnelle paraissaient correspondre.
J’ai pris soin de bien remplir le questionnaire et j’ai eu la bonne surprise d’être accepté.

sebastien59s : Depuis longtemps, je voulais devenir éditeur chez Dmoz (vers les années 2000).
Seulement j’ai eu une réponse non favorable à ma demande.
Devenir éditeur c’est aussi une acquisition d’un savoir faire. En plus ayant une équipe (famille) formidable.
Je ne regrette pas cette expérience.

Depuis combien de temps es-tu éditeur ?

andaluz : Je le suis encore. Un an au 1er octobre.

cmic : 9 ans hier 😉

alfy : Depuis que je suis née, euh non, depuis 3 ans et 7 mois

carabin : Depuis moins de 6 mois. J’ai encore plein de choses à apprendre 🙂

sebastien59s : Depuis 7 mois env et je suis encore éditeur chez Dmoz, y’a des moments hauts comme des moments bas.

Que regardes-tu spécifiquement lorsque tu révises un site ?

andaluz : « Qu’il n’y ait pas tromperie sur la marchandise » : Qu’il ne soit pas hors charte, puis la qualité, l’originalité et la richesse du contenu mais surtout l’apport pour les visiteurs.
Si un site est là uniquement pour remplir une catégorie ou se faire de la pub je n’en vois pas l’intérêt.
Dmoz existe pour ses utilisateurs pas pour fournir des liens de qualité au webmestres.

cmic : L’URL, les liens, le contenu, l’adéquation avec la catégorie, le titre, la description.

alfy : En premier lieu une promenade à travers le contenu, les images, les liens (qui permettent parfois d’enrichir la catégorie en cours de révision).
Ensuite je vérifie l’URL, sa bonne place dans la catégorie en cours de révision et révise ou réécris (trop souvent à mon goût) le titre et la description.

carabin : S’il correspond bien à la catégorie demandée. C’est très énervant de voir que quelqu’un ne s’est pas donné la peine de chercher où placer son site. Je regarde aussi si son contenu me paraît intéressant et correspond aux connaissances que j’ai sur le sujet. Je vérifie aussi qu’il correspond aux critères de qualité du dmoz, car je crois que sans exigences de qualité le Dmoz perd tout son sens.

sebastien59s : L’ensemble du site, toutes les informations, contenu, design, s’il est utile, les fautes.

Quelle est la raison numéro un pour rejeter un site ?

andaluz : En dehors des critères Dmoz : Qu’il n’apporte rien aux visiteurs ou soit la Nième copie d’un site déjà listé.

cmic : Non conforme aux directives.

alfy : Un contenu repris d’un autre site ou son absence.
Et aussi s’il arrive à faire planter mon navigateur de prédilection : Firefox et celui de secours : IE.
Et plus généralement si il est non conforme avec les directives.

carabin : Qu’il ne réponde pas aux critères du Dmoz, principalement si son contenu est illégal ou particulièrement douteux.
Je trouve aussi rédhibitoire un manque de qualité à tous les niveaux (présentation, contenu), car il faut avoir un minimum de respect pour ses visiteurs et pour ce que représente le Dmoz.

sebastien59s : Copie parfaite d’un autre site, contenu zéro, arnaque, qui correspond pas aux règles.

Si tu devais donner un seul conseil à quelqu’un qui voudrait suggérer son site, quel serait-il ?

andaluz : S’imaginer que l’on ne propose pas son site mais son CV.
Laisseriez vous de fautes, ne respecteriez vous pas les règles de rédaction d’un CV, le remettriez vous pour un poste qui ne correspond pas du tout votre « profil »?

cmic : Décrire honnêtement le contenu du site et l’activité de l’entreprise, de l’association ou du webmaster, sans accumulation inutile de mots clés.

alfy : C’est un peu, beaucoup de vous que vous présentez à travers votre site et le formulaire soumission.
Posez-vous juste la question de comment vous voulez vous présenter / représenter.

carabin : Bien choisir sa catégorie et s’assurer que son site apporte vraiment un plus.
On a tous l’impression de faire le site le plus génial et le plus beau, malheureusement ce n’est pas toujours le cas.
Un site de qualité demande beaucoup, beaucoup de travail.
Le Dmoz ne me semble pas fait pour référencer tous les sites, mais pour privilégier la qualité.

sebastien59s : Je le fais sur mes sites : je parle beaucoup de Dmoz. Sinon pour répondre : Soignez l’écriture, le titre, la description, mettre une url valide, faire sa demande dans la catégorie qui correspond le mieux a son site et divers informations pour soumettre son site.

Quelque chose à ajouter ?

andaluz : oui, des sites 😉

cmic : Devenez éditeur d’un domaine que vous connaissez bien et pour lequel vous connaissez de bons sites non encore classés.

alfy : Dmoz, comme tous les hobbies ou les expériences vaut le coup d’être tenté. Alors pourquoi pas vous ? Il y a sûrement parmi les milliers de catégories présentes, une qui vous tient particulièrement à coeur.

carabin : Etre éditeur est super intéressant, mais c’est un travail qui est loin d’être simple et qui nécessite un apprentissage, un peu comme un compagnonnage.
Ca rend humble. C’est parfois très frustrant et il faut être motivé.
Si c’est juste pour classer son site et celui de ses copains, mieux vaut passer son chemin.

sebastien59s : Vive le changement de design, d’outils, n’oubliez jamais le projet, soyez fort(e)s et bon courage.

Et vous ?

Vous êtes un éditeur ou un ancien éditeur, qu’auriez-vous répondu à cette interview ?
En exclusivité, le hamsteréditeur nous a également fait l’honneur de faire un billet de réponse à l’interview 🙂

Google Chrome déjà dans dmoz

5 septembre 2008


Qui n’a pas entendu parler de Google Chrome, le navigateur de Google ?
Disponible au téléchargement depuis mardi dernier, celui-ci est également déjà représenté sur dmoz !

Et pas que dans une seule langue, mais trois (et bientôt quatre).

En effet, vous pouvez depuis quelques heures ou jours accéder aux sites relatifs à Google Chrome en Allemand, Néerlandais et Français.
Et l’anglais sera disponible d’ici peu.

Comme quoi … à l’ODP, il n’y a pas forcément besoin d’attendre des années pour voir son site listé. Une semaine peut suffir ! 🙂

[Edit 8 septembre : et la catégorie Anglaise est également publique]
[Edit 13 septembre : et l’Espagnole aussi]

Quand et pourquoi utiliser le système de signalement d'abus

19 août 2008

Si vous pensez qu’un abus quelconque a eu lieu au sein de l’Open Directory – Dmoz, vous avez la possibilité de le signaler.

Un formulaire spécial existe pour cela. Cependant, si vous êtes éditeur, vous êtes invité à utiliser ce formulaire disponible en interne.

Qu’est-ce que le formulaire de signalement d’abus et qui les traite ?

Seul un nombre limité d’éditeurs a accès aux rapport d’abus soumis par les internautes ou par les éditeurs. En effet, seuls les éditeurs méta ont accès à ces données. Vous pouvez donc soumettre un rapport d’abus à propos d’un éditeur sans crainte que celui-ci ne lise votre message.

Du fait du petit nombre d’éditeurs bénévoles habilités à traiter ces signalements, il peut s’écouler un certain temps avant qu’ils soient pris en compte. Parfois, des investigations internes prennent un peu de temps, nous devons nous assurer que la demande est justifiée et il n’est pas rare que l’intervention de plusieurs metas éditeurs soient nécessaire. Une autre cause du ralentissement est la mauvaise utilisation du formulaire, pour des demandes qui ne sont pas des abus.
Merci de ne pas utiliser ce formulaire pour les éléments suivants, qui ne sont pas des abus :

  • Votre site n’est pas listé
  • Vous souhaitez modifier le titre ou la description de votre site
  • Il n’y a aucun éditeur dans la catégorie
  • Votre demande concerne un utilisateur de nos données

Veuillez utiliser les formulaires appropriés situés dans chacune des catégories, pour la mise à jour d’une notice ou la suggestion de votre site

Demander ces modifications via le formulaire d’abus entraîne les conséquences suivantes :

  • Le listage ou la modification sera rarement exécutée
  • Votre suggestion ne sera pas transmise aux autres éditeurs

En gros, vous faites tout pour que votre demande n’aboutisse pas!

Quand utiliser cet outil de rapport d’abus ?

Bien évidemment cet outil de rapport d’abus a une utilité, sans quoi il n’existerait pas 😉
Voici ce qui est à signaler comme un abus:

  • Les éditeurs qui traitent leurs sites de manière privilégiée. Ces pratiques incluent notamment le self-cooling (attribution de la marque « cool » à des sites affiliés) et le bourrage de mots-clés (attribution de titres et/ou descriptions plus longs et/ou plus favorables à des sites affiliés).
  • Les éditeurs qui listent des sites inadéquats. Ceci peut bien sûr arriver par accident mais nous nous soucions tout spécialement de l’ajout de sites pornographiques hors de la catégorie Adult/, des liens affiliés, des miroirs et des sites-passerelles.
  • Les sites listés dans la branche Kids & Teens ayant des contenus pour adultes.
  • Les catégories biaisées. L’ODP cherche à représenter tous les points de vue et tous les sujets de manière égale et équitable ; les catégories conçues de manière à exclure ou marginaliser injustement un point de vue ou une interprétation donnés sont démantelées.
  • Les éditeurs qui acceptent des pots-de-vin. Nous n’avons aucune tolérance d’aucune sorte envers les tentatives de corruption. Toutes les soumissions à l’ODP sont absolument gratuites ; tout éditeur convaincu d’avoir accepté des pots-de-vin sera exclu.
  • Les sites qui changent leur contenu de manière significative, au point qu’ils ne correspondent plus à la catégorie dans laquelle on les a listés ou à la description qui en a été faite. Les domaines piratés en sont un exemple.

Si vous avez d’autres questions, je vous invite à lire la FAQ concernant les rapports d’abus. Sauf rares exceptions, nous ne communiquons par le résultat de nos investigations. Merci pour votre aide au maintien de la qualité de notre annuaire.

Cuil, en attendant blekko

29 juillet 2008

aef-dmoz.org on cuil.com

Cuil, (prononcez « cool ») le nouveau moteur de recherche lancé hier par des anciens de Google, va-t-il révolutionner nos habitudes de recherche d’informations et détrôner Google ? C’est en tout ce qu’espèrent ses concepteurs. Les internautes se sont lancés dans des tests comparatifs. Il faut peut-être leur laisser un peu de temps pour supprimer des erreurs de jeunesse, mais pour le moment Google est encore loin devant pour la pertinence des résultats.

Les éditeurs de l’Open Directory Dmoz se sont demandés si les données de l’ODP étaient utilisées pour nourrir l’index Cuil. Après quelques tests, il ne semble pas. L’ODP – Dmoz n’est mentionné nulle part, et les catégories liées aux termes de recherche ne sont pas celles de Dmoz.

Ne reste donc plus qu’à attendre la sortie de Blekko, le nouveau projet de Rich Skrenta, qui sera peut-être un concurrent plus sérieux pour Google 😉

Pour en savoir plus

Google teste la recherche intrasite

6 mars 2008

Abondance l’annonçait hier : Google teste ces jours l’intégration d’un formulaire de recherche intrasite au sein de ses liens de résultats. Par exemple, pour la requête Dmoz, un champ spécifique permet une recherche à l’intérieur du site dmoz.org

C’est plus compréhensible avec l’image ci-dessous. Pour l’instant, ces tests sont réalisés uniquement sur Google.com en anglais. Sont concernés quelques sites comme wikipedia, amazon et dmoz.org ;-)